Veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée de l’image

(Ami, mire la mire qui miroite avant mon retour.)

0 Commentaires En lire plus ... »

Une pénitence pour les impénitents

Sapristi, si ce sacristain peu catholique tient plus du bâton de pélerin de par ses mensurations, je doute toutefois partir en croisade pour le défendre car le digérer fut un sacerdoce : sacristain peut-être mais pas bonne pâte, et pas du jour ou pas dans le four. En bon samaritain, ce sacristain est le compagnon […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 20 : le cookie coupe-faim

Les temps étant à la fusion, pourquoi pas un cookie pour couronner cette quinzaine des rois ? Hélas, ce cookie mou est un sale coup qui clôt notre quête de la galette par un cookie qui couique. Ce cookie qui couve une frangipane est un cookie coucou qui avance masqué, un cookie coup de bambou […]

0 Commentaires En lire plus ... »

VDM…

De tartignole à tarte ignoble, il n’y a qu’un pas que je vais me retenir de faire même si cette tarte n’appelle guère à la pitié qu’elle nous procure pourtant à satiété, celle-là même qui nous envahit après quelques bouchées de cette pâte au fonçage approximatif rigoureusement sans goût. Et pour ajouter du pâteux à […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Souviens-toi de m’oublier

J’espérais un pavé dans la mare à la vue de ce Puits du Souvenir mais je dus y noyer mon chagrin. Les goûts de poire et de chocolat sont sans doute trop subtils pour moi et c’est le douceâtre qu’on sent s’insinuer en nous et qui mine ce puits sans amour, sans fond et sans […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 19 : une édition limitée assez limitée (et donc pas assez)

Sous un feuilletage plutôt agréable mais sans grand caractère se cache censément une frangipane à la framboise, comprendre “à la confiture de framboise”, mais du genre aussi sucrée que quelconque et qui lamine l’amande et voilà de fait une édition limitée 2017 à limiter sans imiter. La galette des rois n’est pas pour les Kaisers […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 18 : « Bontemps » nous fait perdre le notre

Sale temps pour « Bontemps » : on avait quitté « Bontemps » content mais cette fois ci, c’est plus de la tarte. Enfin si, c’en est une mais du genre à en prendre une (pour son fourrage clémentine/fleur d’oranger assez fade et estoufadou) puis une deuxième (pour sa quantité disproportionnée de pâte sablée) et même une troisième (pour […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Le B52 : un opéra malbouffe et pas comique, par Romain Lièvre

(à l’opéra ce soir : le flop désenchanté) The proof of the pudding is in the eating mais après l’achat, rien ne sert de se réjouir, il faut arriver à point, et à l’ouverture de cet opéra rock et baroque, quel programme ! Je ne sais pas si l’Opéra B52 doit son nom à son […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 17 : recule, poireau !

Puisqu’aujourd’hui boulangers et pâtissiers n’hésitent pas à mettre la galette à toutes les sauces, pourquoi ne pas en faire une version salée et c’est à Gontran Cherrier qu’échoie cette tâche, à charge pour lui de ne pas échouer. Et comme il semble que Cherrier choie l’Auvergne, il y a paraît-il puisé l’inspiration pour ses ingrédients […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 16 : quand la galette des rois déraille, on dérouille

Une pâte pataude et fadasse, un fourrage à l’avenant où le chocolat et la frangipane jouent à celui des deux qui sera le plus insipide, voilà une galette facile plus facile à résumer qu’à manger. Servez cela à un roi et vous vous retrouvez avec la tête en moins en moins de deux, ce qui […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 15 : une Tatin ? Tintin !

Si vous vous dites que “galette tatin”, c’est plus vendeur que “chausson aux pommes”, c’est sans doute que vous travaillez chez Panifica. La tatin, cela m’évoque de généreux morceaux de pommes longuement caramélisés mais Panifica, pourquoi pas, n’y fit qu’à sa tête et c’est ainsi que l’on se retrouve avec en guise de fourrage une […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 14 : une galette des bois

Les galettes, c’est connu, ça voyage même à travers bois avec moi en petit chaperon rouge et le bois de Boulogne en guise de forêt noire qui avec Saint-Clair, c’est clair, s’éclaire pour nous dévoiler cette galette conçue par Patrick Lallement. Il faut dire qu’en Forêt Noire, Lallement est sur ses terres et cette galette […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 13 : pas de chance, une galette à l’amende

« Angelina » rien pour elle : pas très jolie, l’Angelina, et pas très bonne surtout ! Il faut dire qu’elle n’a pas fait les choses à moitié mais plutôt en double : le feuilletage du dessous, plutôt bon, était beurré tant et si bien qu’à peine réchauffé, il en devient franchement écœurant, à l’opposé de celui […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 12 : « Bontemps » nous en donne

Si la simple évocation du mot “beurre” provoque en vous des crises d’angoisse que seul le pillage du rayon tofu de la première épicerie bio venue ne calme, cette galette tarte n’est pas faite pour vous, d’autant que cette petite bombe calorique est fourrée d’une frangipane (discrète) au gianduja (bien présent) qui n’a rien de […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Une pause Caffet

Y’en a un peu ras la galette alors on se pose le temps d’une pause dans les pause-galette pour voir ce que nous propose Pascal Caffet qui en impose avec un titre de MOF qui pose son homme et promet un Caffet gourmand, même si malheureusement l’effet qu’a fait Caffet a fait long feu car […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 11 : l’Azur assure sans se forcer

Pierre Hermé est coutumier du tout ou rien voire du rien du tout (il est où le gingembre ?) mais avec cette galette, ce sera la voie du milieu, et comme la mode est au Japon, de quoi la fourrerons-nous ? Allez, vindiou, zou, yuzu en zestes pour un Azur pas si zen et sans […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 10, mission : la Polonaise

(on a connu des polonaises plus élégantes) On grava jadis, sur des galettes, du roi Chopin des polonaises, du nanan à nos oreilles, mais c’était avant la crise du disque et c’est maintenant la crise de foie avec cette Polonaise qui a évité d’éviter de manger trop gras trop sucré trop salé (je parle du […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 9 : une galette des rois fainéants

Si vous passez par Passy, vous pouvez faire l’impasse sur cette galette passable au feuilletage passe-partout et au fourrage sans passion mais avec de la pistache, correct, sans plus ni moins (de sucre en tout cas), prouvant qu’un (bon) chocolatier n’est pas un pâtissier et que Régis n’est pas Debray. Part de galette pistache/griotte, 2€70 […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 8 : une galette dans les choux

La galette se galvaude et Popelini, censé être une sommité en la matière, en fait ses choux, gras (pas trop) et sucré (beaucoup trop) mais fait chou blanc car si la crème de ce chou fleure bon l’amande ne suffira pas à sauver ce chou pas chouette, trop ferme et pas assez craquant, de l’oubli. […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 7 : la « Maison de la Truffe » en truffe les siennes

Je n’aime pas qu’on me prenne pour une truffe et Gilles Marchal (qui, malgré ses deux adresses à Montmartre, n’est pas de ces fils de Butte qui dédaignent en descendre) semble l’avoir compris, qui récidive avec une nouvelle galette à nouveau royale : un excellent feuilletage très croustillant même froid, un goût de truffe présent […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Une « Sensation » qui ne fera pas

Sans cette crème pralinée à la noisette, bonne mais sans grand caractère, sans ces décors en chocolat au lait sans intérêt, c’est sûr, sans ça, c’est sensass, ce soyeux soupçon de baba punché au peps plein de punch et de vieux rhum. Mais que cela ne vous monte pas à la tête, ce n’est bien […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 6 : une galette agrume agréable à grailler

Si cette galette galvanise, c’est surtout grâce à son fourrage moelleux où le bon goût de frangipane est délicatement rehaussé par la mandarine (plutôt meilleur non réchauffé sinon un côté gras s’en dégage) car la Kara-Mandarine m’endort avec son feuilletage sans caractère et à la limite de l’estouffadou. Galette Kara-mandarine, 5€ chez Karamel, 67 rue […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 5 : Thoumieux ? Pas tout.

Quand Thoumieux met la main à la pâte, ça se voit, il y en a, et heureusement qu’elle est bonne (même si elle manque un peu de beurre) et croustillante car elle étouffe de sa présence cette galette au galbe galant qui se voulait de gala au galabé, ne laissant que peu de place au […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 4 : « Casse-Noisette » a l’amande

Jeffrey Cagnes gagne des galons avec cette galette au gourmand et généreux fourrage frangipane/caramel beurre salé qui demande à être réchauffé pour que les saveurs s’expriment pleinement et pour compenser un feuilletage au goût banal et franchement mollasson, heureusement compensé par le craquant des éclats de noix de Pécan caramélisées. Galette au caramel beurre salé […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 3 : quand la galette entre en seigle

Le Moulin de La Galette se devait d’avoir la sienne et c’est chose faite avec Gilles Marchal. Un feuilletage où l’espiègle seigle s’égaye, croustillant même froid (cela tombe bien : réchauffée, cette galette perd de sa légèreté et de son intérêt), un goût prononcé d’agrumes avec légère amertume qui apporte de la fraîcheur et contraste […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 2 : le « Café Pouchkine » se prend pour Frankenstein

Et la galette Création est sa créature, mais prendra-t-elle vie ? Avec un (tout petit) peu de feuilletage (au bon goût de beurre, l’un des rares) aérien abattu en plein vol par un crumble amandes/noisettes au bon d’agrumes mais pléthorique, consistant et bourré de sucre, cette création crée le doute voire le malaise : est-ce […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Galette 1 : et Hévin vint. Et vainc ? En vain…

Un feuilletage quelconque (le beurre, figurant pourtant en seconde place dans la liste des ingrédients, a du servir à autre chose, dommage que je ne manque d’imagination) et omniprésent, un fourrage chiche au chocolat et frangipane où l’amande brille surtout par son absence, voilà une galette qui me sera plus resté sur l’estomac qu’en mémoire. […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Les galettes qui se gamellent, celles à couronner

Enfin l’ouverture de la chasse aux fèves ! Avec encore sous les yeux les cernes du bois dont on fait les gueules et les bûches (enfin sorties du foyer), voilà que les galettes nous tombent sur le paletot. Si pour goûter au goûter les galettes que les pâtissiers pour bibi fricotèrent je suis le roi, […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Un beau coup, cette boule cool pour une bûche pas cageot

Après le sapin, c’était dans l’ordre des choses, il fallait que Landriot l’aboule, la boule. En me les foutant au passage : durant le trajet pourtant court, la gelée a dégelé, du coup, boum, la boule s’éboule, ce qui n’en facilite pas la dégustation qui s’annonce par ailleurs gustativement ardue car David Landriot montre qu’il […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Entremet Marron-Fruits Rouges de Sadaharu Aoki

I go nuts for chestnuts* (c’était notre séquence jeux de mots sans frontière) alors quand Sadaharu Aoki (celui qui a – à mon avis, rarement humble – redéfini les standards de la tartelette au caramel beurre salé avec ce que je considère être la meilleure pâtisserie que je n’ai jamais mangée) s’en empare, j’en attends […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Les Recettes de Coco |
Mesdelicieusesgourmandises |
Les gourmandises de sevmam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Denis6464
| Découvrez la cuisine espagn...
| Theglacepassion