75001, Bien, Bûche, Mandarin Oriental

Un beau coup, cette boule cool pour une bûche pas cageot

mandarin_buche

bienAprès le sapin, c’était dans l’ordre des choses, il fallait que Landriot l’aboule, la boule. En me les foutant au passage : durant le trajet pourtant court, la gelée a dégelé, du coup, boum, la boule s’éboule, ce qui n’en facilite pas la dégustation qui s’annonce par ailleurs gustativement ardue car David Landriot montre qu’il a de l’abattage avec cette bûche : les coques en chocolat noir et coco renferment, outre la gelée au citron vert, un crémeux chocolat et poivre des cimes du Vietnam (sic), une compotée de mangue, banane et citron vert et un cake à la banane. Suis-je maboul, docteur, ou est-ce que cette profusion frise la confusion ? Certes cela part un peu dans tous les sens, la banane déboule en force et chamboule quelque peu l’équilibre de l’ensemble mais pour un si beau boulot, le ciboulot de Landriot a dû carburer car cela reste relativement cohérent. Si David flambe avec cette bûche qui en jette dans mon foyer (car elle allèche, la boule *), cet exercice de style m’a néanmoins laissé un peu froid.
Boule/Bûche de Noël, 12€ (ça fait cher du stère : ni la boule ni le nord ne sont perdus par les financiers du Mandarin) au “Cake Shop” (En VF : l’échoppe des kékés ? Mais où vont-ils chercher tout cela ? Pas dans le Larousse en tout cas.) du Mandarin Oriental, 251 Rue Saint Honoré (75001).
* je ne suis pas très fier de l’avoir écrite celle-là.

Mots-clefs :, , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Les Recettes de Coco |
Mesdelicieusesgourmandises |
Les gourmandises de sevmam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Denis6464
| Découvrez la cuisine espagn...
| Theglacepassion